ACTUALITÉS

Région bruxelloise
Le Ministre bruxellois du bien-être animal visite l’abattoir d’Anderlecht
Le mardi 5 octobre 2021

Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois du bien-être animal, a visité les installations de labattoir dAnderlecht, seule infrastructure agréée et autorisée à pratiquer des abattages en Région bruxelloise. Lobjectif de cette visite était de sassurer des conditions dans lesquelles les animaux sont pris en charge mais également de discuter avec les responsables sur les possibilités de mettre en place un étourdissement préalable lors de labattage des animaux.

 Labattoir dAnderlecht est une institution en Région bruxelloise. Installée depuis près de 130 ans dans le sud de la Région, labattoir mène une activité économique importante puisquen moyenne 50.000 animaux y sont abattus chaque année. Labattage rituel concerne dailleurs 65% des bœufs, 85% des veaux ou encore 80% des moutons.

Lors de la visite, le Ministre a pu observer lensemble des pratiques de la chaîne dabattage, de larrivée de lanimal à sa découpe.

Les pratiques de la chaîne dabattage font lobjet dun contrôle très poussé. Labattoir est entièrement équipé dun système de vidéo-surveillance; l’abattage se réalise sous le contrôle d’un vétérinaire et d’un responsable du bien-être animal. Les vidéos permettent non seulement de sassurer du respect des règles en vigueur mais jouent également un rôle pédagogique à l’égard du personnel afin daméliorer les pratiques au sein de labattoir.

Enfin, des inspections sont effectuées quotidiennement par des vétérinaires de lAFSCA et mensuellement par le département bien-être animal de Bruxelles Environnement qui contrôle et vérifier les conditions dabattage des animaux et le respect des règles.

« La Cour constitutionnelle vient de valider les décrets flamand et wallon imposant l’étourdissement préalable lors de labattage danimaux. En Région bruxelloise, le débat est donc relancé. Il était important pour moi de visiter lunique abattoir bruxellois et de pouvoir examiner les conditions actuelles de mise à mort des animaux mais également d’échanger avec les responsables sur les questions liées au bien-être des animaux, essentiellement au moment de leur abattage», déclare Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois du bien-être animal. 

Dans la même rubrique
La langue française fait partie du patrimoine bruxellois
Journées du patrimoine La langue française fait partie du patrimoine bruxellois
Il y a un an, DéFI perdait Antoinette Spaak, une grande dame de la politique
Hommage Il y a un an, DéFI perdait Antoinette Spaak, une grande dame de la politique
DéFI demande une phase test complémentaire et de nouveaux critères d’évaluation transparents
Bois de la Cambre DéFI demande une phase test complémentaire et de nouveaux critères d’évaluation transparents
« Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui »
déclaration gouvernementale "Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui"
Opération récolte de croquettes
bien-être animal Opération récolte de croquettes
« Bruxelles est incontournable ! »
Interview de rentrée "Bruxelles est incontournable !"