ACTUALITÉS

Accident de Rhode
Encore une fois l’envoi des secours a été chaotique
Le mercredi 20 février 2019

La secrétaire d’Etat bruxelloise DéFI en charge du SIAMU Cécile Jodogne ne cache pas son étonnement quant à la gestion des secours lors de l’accident survenu samedi dernier à Rhode-Saint-Genèse.

Il ressort des éléments actuels que le principe de l’aide adéquate la plus rapide n’a pas été respecté étant donné que le poste des pompiers de Bruxelles de Chênaie était le plus proche, avec des moyens en aide médicale urgente et en désincarcération disponible au poste.

La centrale 100 de Louvain a fait appel à des secours plus éloignés du lieu de l’intervention (Brabant Wallon 11 Km) alors que des secours beaucoup plus proches, ceux de Bruxelles (5 Km), étaient disponibles !

Des faits qui rappellent malheureusement le même problème de gestion des secours qu’au moment des attentats du 22 mars. La secrétaire d’Etat DéFI le regrettait déjà dans les colonnes du Soir en mai 2016: “[…] on a tardé à envoyer des hommes et des ambulances en renfort.. […] Je pense qu’il y a eu, à Louvain, une sous-estimation de la gravité des choses.”

« Aujourd’hui, que les mêmes problèmes de gestion par cette même centrale 100 de Louvain surviennent 3 ans plus tard est inacceptable » s’indigne Cécile Jodogne. « Il est temps que les leçons soient tirées. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"
Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier
Présidence de DéFI Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier