ACTUALITÉS

Télé-redevance
Par leur jeu médiocre, MR-cdH-extrême droite prennent en otage les Wallons !
Le mercredi 12 juillet 2017

DéFI dénonce le petit jeu médiocre des partis au Parlement wallon concernant la télé-redevance.

 

Le cdH est tenu par un accord avec le PS pour supprimer la télé-redevance. Toutefois, le jeu du président du Parlement wallon, André Antoine, et de l’alliance MR-cdH-extrême droite pénalise les Wallons, au risque de voir la réforme fiscale régionale détricotée au profit de petits arrangements politiques.

 

Le cdH a tenu un double discours. Il y avait bien un accord de gouvernement avec le PS sur ce point. Le cdH se prête à un mauvais rôle sur commande du MR ”, indique Jonathan Martin, vice-président exécutif de DéFI.

 

La réforme fiscale sera ainsi reportée, prenant en otage les Wallons très majoritairement demandeurs d’une suppression de cette taxe sans attendre des accords de majorité !

 

DéFI tient à rappeler le caractère inégalitaire de la télé-redevance. Elle s’élève à 100 euros, quelle que soit la situation des contribuables. Aussi, la Région wallonne reste la seule région où cette taxe est encore perçue.

 

Par ailleurs, il ne faut pas non plus lancer des roses au PS : cela fait des années que les socialistes promettent de supprimer la télé-redevance.

 

 

Enfin, les mesures compensatoires, envisagées à un moment par le PS, ne peuvent être acceptées pour DéFI car sur le numérique, l’outillage ou les robots, elles auraient des effets négatifs sur la croissance économique.

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Oeufs contaminés : Une agence fédérale belge qui prévient l’extérieur avant son ministre ? Pour DéFI, ça ne va pas !
Oeufs contaminés Une agence fédérale belge qui prévient l'extérieur avant son ministre ? Pour DéFI, ça ne va pas !
Crise des œufs contaminés : DéFI pointe la responsabilité de Borsus et exige sa présence en commission !
Crise des œufs contaminés DéFI pointe la responsabilité de Borsus et exige sa présence en commission !
«Réforme» de la protection civile : le Gouvernement bruxellois réagit !
«Réforme» de la protection civile Le Gouvernement bruxellois réagit !
Le CETA s’invite à la Foire agricole de Libramont. La clause de sauvegarde agricole : un « leurre », selon les avocats de DéFI
Le CETA s'invite à la Foire agricole de Libramont La clause de sauvegarde agricole : un "leurre", selon les avocats de DéFI