Monique Felix

Qui est Monique Felix ?

Mes principaux mandats :

  • Cheffe de groupe au conseil communal de Sambreville
  • Présidente de la section locale de Sambreville

 

Mes motivations :

Une des raisons principales de mon adhésion au sein de DéFI, outre que la programme satisfasse mieux mon côté libéral/social, est qu’il s’agit du seul parti qui fasse passer ses convictions profondes et les attentes du citoyen avant son propre intérêt. C’est le seul parti où les mandataires préfèrent perdre leur mandat plutôt que renier leurs engagements vis-à-vis de leurs électeurs ! Cela s’est confirmé lors du divorce avec le MR. Pour moi, la nécessité d’implanter davantage DéFI en Wallonie est l’évidence même. Sa présence au sud du pays est une réelle opportunité pour l’ensemble des Wallons : ceux-ci vont pouvoir voter pour des femmes et des hommes de conviction et de parole et favoriser notamment l’essor de la Fédération Wallonie-Bruxelles, si importante pour notre avenir économique. Mon engagement politique a pour but de défendre les droits de tous les citoyens. Je veux être disponible et à leur écoute, sans toutefois faire des promesses au-delà de ce qui est possible. Mon combat politique est, notamment, celui de la lutte contre l’inégalité, l’hypocrisie, le mensonge et le non-respect des engagements, l’irresponsabilité de certains élus et le manque d’innovations pour le bien-être et le respect de tous les citoyens. Ma motivation profonde est celle d’une alternative radicale, d’une politique nouvelle, créative et constructive dans la gestion de ma commune et de ma province. Il faut réintroduire dans les mentalités des notions comme le respect d’autrui, le travail, le respect de l’environnement, etc. Je veux remettre les vraies valeurs et le bon sens au devant de la scène politique, rendre à la politique son rôle premier : se mettre au service de la population et non se servir de celle-ci pour asseoir ses ambitions de carrière. J’ai envie que la Wallonie soit mieux gérée et je suis certaine que c’est avec et grâce à DéFI qu’il est possible d’y arriver, à l’instar des communes déjà dirigées par un de leurs représentants.

Me contacter :

- Privé :