ACTUALITÉS

Liège
DéFI présentera une liste aux communales de 2018 !
Le mardi 2 mai 2017

Ce samedi 15 avril, à l’invitation de François Pottié, coordinateur de DéFI Ville de Liège, Olivier Maingain, président de DéFI, Jonathan Martin, vice-président exécutif de DéFI et Isabelle Noel, secrétaire de DéFI Wallonie, étaient présents dans la Cité Ardente pour une rencontre avec des journalistes liégeois.

  • DéFI, une alternative aux partis traditionnels et aux partis extrémistes !

A l’heure où la défiance envers les partis traditionnels est plus criante que jamais et dans un contexte liégeois et européen marqués par la montée des partis extrémistes et populistes, DéFI entend présenter aux Liégeoises et aux Liégeois une alternative démocratique et éthique.

DéFI sera bel et bien présent au prochain scrutin communal à Liège ! Ce sera l’occasion pour les Démocrates Fédéralistes Indépendants de présenter une offre politique symbole de renouveau et de gestion publique exemplaire.

DéFI compte bien constituer à la fois une alternative aux partis traditionnels, le trio PS-MR-cdH habituel et à bout de souffle. Mais DéFI a l’ambition d’être aussi une alternative aux partis extrémistes, populistes et contestataires qui surfent sur le mécontentement sans pour autant apporter de véritables solutions à des problèmes bien réels.

  • DéFI, un parti dont la bonne gestion publique est dans son ADN depuis toujours !

L’actualité liégeoise a été marquée ces derniers mois par les scandales de Publifin et Nethys, symbole de la mauvaise gouvernance et de l’immobilisme liégeois et wallon.

Publifin, c’est avant tout un système négocié politiquement et concerté entre les partis traditionnels : le PS, le cdH et le MR. Ceux-ci sont aujourd’hui incapables d’amorcer une véritable réforme de la gouvernance publique. Il est pourtant urgent de s’attaquer aux vrais problèmes qui caractérisent la mauvaise gouvernance à Liège et en Wallonie :

  • le trop grand nombre d’institutions publiques telles que les intercommunales;
  • le maintien des compétences trop larges et indéfinies au niveau provincial;
  • le cumul des mandats et
  • le statut pécunière trop avantageux de ceux qui exercent des mandats dérivés dans une multitude d’institutions publiques.

Pour DéFI, il est temps d’aller au-delà des paroles et de mettre de l’ordre dans la maison politique afin de restaurer la confiance des citoyens.

  • DéFI, un parti qui prend position sur les enjeux urbains liégeois !

DéFI Liège entend se positionner sur les grands projets urbains de la ville de Liège avec des positions définies par son Comité de section, selon un processus participatif et ouvert. les positions du parti son régulièrement relayées sur le site defiliege.eu.

 

Coupure presse 

La Dernière heure

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Oeufs contaminés : Une agence fédérale belge qui prévient l’extérieur avant son ministre ? Pour DéFI, ça ne va pas !
Oeufs contaminés Une agence fédérale belge qui prévient l'extérieur avant son ministre ? Pour DéFI, ça ne va pas !
Crise des œufs contaminés : DéFI pointe la responsabilité de Borsus et exige sa présence en commission !
Crise des œufs contaminés DéFI pointe la responsabilité de Borsus et exige sa présence en commission !
«Réforme» de la protection civile : le Gouvernement bruxellois réagit !
«Réforme» de la protection civile Le Gouvernement bruxellois réagit !
Le CETA s’invite à la Foire agricole de Libramont. La clause de sauvegarde agricole : un « leurre », selon les avocats de DéFI
Le CETA s'invite à la Foire agricole de Libramont La clause de sauvegarde agricole : un "leurre", selon les avocats de DéFI