ACTUALITÉS

Bruxelles
400.000 € pour booster l’entrepreneuriat numérique
Le mardi 4 juillet 2017

IBM, SAP, Google, Microsoft… A côté de ces géants de l’économie numérique, à Bruxelles, ce sont surtout des centaines de petites et moyennes entreprises qui font de la Région le centre de référence de l’économie numérique belge. Sur décision de Didier Gosuin, ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi, la Région lance un appel à projets de 400.000 € pour booster le secteur de l’économie numérique à Bruxelles.

On dénombre à Bruxelles plus de 2000 entreprises actives dans les technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Parmi elles, 76% sont de très petites entreprises (moins de 10 employés). Le numérique à Bruxelles pèse 7,6% du PIB, soit un total de 5,1 milliards € contre 1,23 milliards € en Wallonie (1,4% du PIB).

L’industrie technologique compte 31.578 emplois, dont 60% directement dans le secteur TIC, 28% dans des services liés et 12% dans l’installation et la maintenance.

Conscient du potentiel que représente cet écosystème en termes de valeur ajoutée et d’emplois, Didier Gosuin, ministre bruxellois DéFI a lancé, en janvier dernier, le Plan Next Tech, un plan en 20 mesures concrètes pour booster l’entrepreneuriat numérique à Bruxelles.

« Aujourd’hui, en lançant cet appel à projet de 400.000 €, j’accentue encore plus le soutien de la Région au numérique. En effet, avec cet appel à projets, je viens stimuler la mise en place des mesures du Plan Next Tech en mettant le focus sur trois technologies à haut potentiel : Virtual reality, l’Internet des objets et le Big Data », développe Didier Gosuin.

Cinq mesures prioritaires ont été retenues pour cet appel à projet.

  1. Accompagnement spécialisé dans les technologies Virtual Reality, Internet of things & Big Data. Cette mesure vise àsoutenir des associations qui aident des candidats entrepreneurs ayant un projet économique en lien avec les 3 technologies prioritaires. Ou encore à sensibiliser certaines entreprises sur la transformation digitale que pourrait apporter ces nouvelles technologies sur leurs secteurs.
  2. Sensibilisation des jeunes aux métiers de l’informatique liés à ces trois technologies.
  3. Formation en vente pour les entrepreneurs en TIC. Savoir vendre son produit, c’est essentiel. La formation doit permettre aux entrepreneurs de rapidement débuter la mise en marché et la vente de leurs produits.
  4. Préparation aux salons Tech internationaux. La participation à un salon international est l’occasion pour une entreprise de trouver de nouveaux clients et de développer ses affaires.
  5. Développement de formations courtes dans les TIC en liens avec les 3 technologies du plan.

« Aujourd’hui, nous devons investir dans des secteurs porteurs qui feront l’économie demain. Nous devons prendre le virage de l’économie numérique en tirant profit des perspectives offertes et en limitant les barrières qui mettent en péril les possibilités de création de richesse et d’emploi au profit des Bruxellois », conclut Didier Gosuin.

Toutes les entreprises, les indépendants, les asbl, etc. qui développent des activités de soutien au développement de l’économie numérique en Région bruxelloise peuvent répondre à l’appel à projet. Pour ce faire, elles ont jusqu’au 1er septembre 2017 pour entrer un projet innovant qui contribue au développement des entreprises numériques en Région bruxelloise.

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Registre linguistique : A la demande de Véronique Caprasse, Crainhem introduit un recours contre Homans
Registre linguistique A la demande de Véronique Caprasse, Crainhem introduit un recours contre Homans
Fin du Survol : L’arrêté Gosuin reste la meilleure protection des Bruxellois !
Fin du Survol L’arrêté Gosuin reste la meilleure protection des Bruxellois !
Intercommunales : A l’initiative de DéFI, la Conférence des bourgmestres annonce un accord pour établir un cadastre
Intercommunales A l’initiative de DéFI, la Conférence des bourgmestres annonce un accord pour établir un cadastre
Gouvernance : DéFI-Ecolo-Groen présentent leur feuille de route commune
Gouvernance DéFI-Ecolo-Groen présentent leur feuille de route commune