ACTUALITÉS

Brexit
Cécile Jodogne met en place une plateforme de coordination bruxelloise
Le lundi 20 février 2017

A l’instar des initiatives prises au niveau fédéral, le gouvernement bruxellois a approuvé la proposition de la secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Cécile Jodogne de créer une plateforme de coordination et de concertation dans le cadre du Brexit. Le gouvernement bruxellois s’engage également à renforcer son plan d’actions qui anticipe la sortie du RU de l’UE. Cette plateforme sera présidée par Cécile Jodogne.

L’objectif de la plateforme sera, entre autres, de désigner un « M./Mme Brexit » issu du tissu économique bruxellois, de positionner Bruxelles dans divers domaines stratégiques (centre financier, politique des sièges, audiovisuel/media/innovation, etc.), d’élaborer une stratégie de marketing auprès des entreprises et autorités britanniques, de réaliser une étude sur l’impact du Brexit sur l’économie bruxelloise et développer une campagne d’image positive au Royaume-Uni.

Ces actions complètent les initiatives de la secrétaire d’Etat, telles que:

 

–       la prospection plus intensive des entreprises et associations basées au Royaume-Uni pour lesquels l’accès au marché unique est indispensable et qui appartiennent à des secteurs d’activité clefs tels que la pharmacie/biotechnologie, les TIC/audiovisuel, ainsi que les fintech;

–       la prospection plus intensive des investisseurs étrangers traditionnellement orientés vers le Royaume-Uni (missions ciblées en Corée, en Inde, au Japon, aux Etats-Unis);

–       un séminaire « Arbitrage » à Londres (20/02/2017);

–       un séminaire « Associations internationales » à Londres (29/03/2017);

–       un séminaire Brussels, leading destination for international financial operations à Londres (30/05/2017);

–       un séminaire média/audiovisuel à Londres en septembre 2017.

 

« Quelle que soit l’accord qui sera pris au niveau européen dans le cadre du Brexit, il est primordial de défendre et d’améliorer la position de Bruxelles dans la compétition que se livrent les villes de taille internationale », explique Cécile Jodogne.

« Capitale européenne, siège de nombreuses institutions et associations européennes, on ne connait pas forcément les nombreux atouts de Bruxelles. Elle est excellemment bien placée en termes d’accès au marché européen. Malgré la crise de 2008, Bruxelles demeure à une place respectable dans de nombreux secteurs tels que la finance et les technologies. », ajoute-t-elle.

La nouvelle plateforme bruxelloise permettra de coordonner les initiatives bruxelloises pour augmenter leur visibilité et efficacité ainsi que de relayer auprès du Brexit High Level Group belge les prises de position bruxelloises. 

« Après les nombreuses actions entreprises ces derniers mois aux différents échelons de l’Etat fédéral, il était, selon moi, essentiel de renforcer notre plan d’actions Brexit bruxellois en termes d’image, de moyens et d’impact et de se coordonner avec les actions belges. La plateforme bruxelloise pourra mener à bien ces objectifs », conclut la secrétaire d’Etat.  

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Institutionnel Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Commerce extérieur : Un nouvel incubateur bruxellois pour les investisseurs étrangers
Commerce extérieur Un nouvel incubateur bruxellois pour les investisseurs étrangers
Transports : STOP au hold-up sur le RER wallon !
Transports STOP au hold-up sur le RER wallon !
Droits des étrangers : DéFI refuse les sanctions possibles des avocats pro deo !
Droits des étrangers DéFI refuse les sanctions possibles des avocats pro deo !
Bruxelles : DéFI a contribué à la réorganisation de la SRIB
Bruxelles DéFI a contribué à la réorganisation de la SRIB