Il faut faire d’UNIA une institution à laquelle toute personne victime de discrimination, quel qu’en soit le motif, puisse s’adresser. Compte tenu de l’absence réelle de volonté politique, DéFI a déposé une proposition de loi spécifiant qu’Unia devrait également lutter contre les discriminations fondées sur la langue.

Véronique Caprasse
  Je partage :
VIDÉOS

Rejoignez-nous sur

AGENDA
dimanche 30 avril 2017 à 13h00
DéFI Ottignies-Louvain-la-Neuve vous invite à son repas de printemps
mardi 2 mai 2017 à 19h00
Conférence-débat des Jeunes DéFI « Quel enseignement supérieur voulons-nous? » avec les députées Joëlle MAISON et Caroline PERSOONS
lundi 8 mai 2017 à 20h15
Projection-débat organisée par le CEG sur le film « Tout s’accélère »
Participez à nos actions !